Interview de Corinne Chevrier

Corinne Chevrier est une femme de caractère. Quand elle reprend le domaine en 1990, on lui conseille d'arracher les vieilles vignes de Malbec du domaine et de replanter d'autres cépages. Convaincue qu'il faut les conserver, elle va même replanter des jeunes vignes pour donner naissance à des vins mono-cépages frais, faciles à déguster : Le Justin Malbec et le Justin Merlot.

Telle une directrice de collection, Corinne se renouvelle sans cesse et suit son instinct pour réaliser des cuvées sur-mesure. Le domaine de 14ha, constitué de différents cépages, lui permet une grande créativité et des assemblages variés.

Ainsi pour la 10e année de vinification, elle crée une cuvée spéciale 100% vieilles vignes, Le Fig 10 dont l'étiquette sera illustrée par une feuille de vigne et qui perdurera pour le plus grand plaisir de ses amateurs.

Pour les 25 ans, c'est une création clin d'oeil à la Charente dont elle est originaire qui a vu le jour. Ma Part des Anges est une cuvée spéciale élevée dans une barrique de Cognac et dont l'étiquette sera illuminée par un artiste peintre charentais. 

Corinne est aussi authentique, sincère et cultive ses vignes avec le respect de l'équilibre du sol. Elle s'est donc naturellement tournée vers l'agriculture biologique pour produire des vins de qualité. L'assemblage de son grand vin Château Bel-Air La Royère est le fruit d'un travail méticuleux et engagé qui est récompensé par de nombreuses distinctions suivant les millésimes (Parker, RVF, Andreas Larrson...)

Les vendanges 2020 laissent inaugurer un très beau millésime !